Actualités,  Entreprise

La micro-entreprise : ses avantages et inconvenients ?

Avant de choisir le statut d’une entreprise, il est important de connaître comme il se doit ce que cela implique. Faire des recherches, mener des investigations ou consulter un avocat spécialisé dans le domaine entrepreneurial vous permettra de bien choisir le statut qu’il faut pour votre entreprise. Ici, il s’agira essentiellement de la micro-entreprise. Qu’entend-on par micro-entreprise ? Quels sont ses avantages ? Quelles sont les inconvénients qui peuvent découler d’un tel choix de statut ? Pour ces interrogations, vous trouverez quelques éléments de réponse dans les lignes qui suivent.

La micro-entreprise ; qu’est-ce donc ?

La micro-entreprise encore appelée auto-entreprise fait partie des multiples statuts juridiques parmi lesquels les entrepreneurs peuvent opérer un choix. En effet, il s’agit du statut le plus approprié pour les entrepreneurs qui opèrent en solo.

Si vous avez une entreprise individuelle, vous pouvez choisir comme statut juridique la micro-entreprise. Le détenteur d’une société par contre ne peut pas choisir d’attribuer un tel statut juridique à son entreprise. Ce dernier peut choisir entre les multiples autres possibilités qui lui sont offertes. 

Par ailleurs, pour un entrepreneur qui a mis sur pied une activité professionnelle par ses propres moyens, ce type de statut peut être énormément bénéfique. Les avantages qui en découlent sont nombreux bien que la micro-entreprise est susceptible d’engendrer quelques mécontentements vis-à-vis de l’entreprise en question. Découvrez au point qui suit les points forts et faibles de ce statut juridique.

Micro-entreprise : quelques avantages

La micro-entreprise est un statut juridique qui présente de nombreux avantages. On note en premier lieu son accès qui s’avère très facile et pratique pour tous les entrepreneurs. Vous comprenez par là qu’il n’y a pas de conditions très strictes à remplir avant d’opter pour ce type de statut. Les diplômes ne sont pas obligatoires, donc il est possible pour les artisans, les commerçants et bien d’autres personnes de choisir comme statut juridique la micro-entreprise. 

Outre l’accessibilité quasiment facile de la micro-entreprise, on note également comme avantage l’aspect simplifié que présente son régime foncier. C’est d’ailleurs la simplification du régime de la micro-entreprise qui permet à l’auto-entrepreneur de mieux gérer sa comptabilité. Aussi, ce statut juridique fait bénéficier d’une franchise de TVA. Ce qui profite énormement à l’entrepreneur.

Lorsque vous avez des problèmes liés au paiement de l’impôt, vous pouvez effectuer un prélèvement d’argent sur votre chiffre d’affaires. Cela vous aidera à régler plus librement les impôts.  

Les inconvénients de la micro-entreprise

Malgré le fait que les avantages liés à ce statut juridique sont très convaincants, connaître à l’avance ses inconvénients est essentiel. C’est d’ailleurs ce dont vous allez prendre conscience ici. En effet, lorsque vous optez pour le statut de micro-entreprise, vous bénéficiez d’une manière ou d’une autre d’un manque de crédibilité.

Aussi, vous n’avez pas la possibilité de travailler en collaboration avec qui que ce soit. Vous devez tout faire individuellement et par vous, même la gestion de l’entreprise. Il ne faut certainement pas négliger le fait qu’il devient très difficile de trouver des salariés. Vous avez plus de responsabilités lorsque vous choisissez de travailler en entreprise individuelle.

Vous devez donc être apte à prendre la responsabilité du choix de statut de votre entreprise. Notez que le manque de crédibilité auquel font face plusieurs entreprises individuelles est dû à leur statut de micro-entreprise. Les institutions financières ne prennent pas vraiment au sérieux les entreprises avec ce genre de statut parce qu’elles possèdent très peu de capitaux et sont peu fiables.