Gestion

Que savoir de la comptabilisation des stocks et en-cours ?

Pour une meilleure gestion économique de votre entreprise, le Plan Comptable Général est un document qui doit vous servir de guide. Dans son contenu, la notion de comptabilisation, stocks et en-cours ont été largement développés. Les premiers concernent surtout les marchandises, produits et achats finis qui sont prêts pour la commercialisation. Quant aux seconds, il s’agit de ceux qui suivent le processus de production, encore à l’étape de matières premières. Elles s’appliquent au moment de l’inventaire pour mieux suivre la variation des quantités et procéder à la bonne tenue des comptes. Zoom sur la méthode d’inventaire et celle de variation des stocks.

Méthode d’inventaire

Dans une entreprise commerciale, l’inventaire vient clore l’exercice en cours. C’est une opération de comptabilisation qui doit respecter un fonctionnement en vue de permettre la valorisation des produits et achats de l’entreprise.

Fonctionnement

L’inventaire est une action physique dont le rôle est de connaitre le prix des produits en fin d’exercice. En effet, cette opération permettra de déterminer la variation entre le stock initial et celui final de l’exercice en cours avant le commencement du nouveau. Pour la fiabilité des résultats de l’inventaire, les comptes de l’entreprise doivent être au repos. En d’autres termes, le service comptable ne doit pas fonctionner, au risque de modifier les stocks.

C’est uniquement à la fin de l’opération que les stocks initiaux de l’exercice en cours seront mis à zéro pour considérer ceux finaux pour production.

Valorisation des stocks

Après inventaire, il convient d’évaluer le coût des stocks. Ces derniers se présentent en deux grands groupes : les achats et les productions. Le premier concerne les marchandises, matières premières acquises par l’entreprise. Quant à leur valorisation, ils conserveront leurs prix d’achat. Le second groupe prendra en compte les stocks toujours en cours et pas encore achevés. Leur coût sera fonction de la valeur de leur production.

Méthode de calcul des variations des stocks

Pour connaitre la variation des stocks d’une entreprise, il faut rechercher celle liée aux achats et à la production. Ce sont ces deux éléments qui permettront de calculer efficacement les comptes.

Les variations des stocks liées aux achats

Pour connaitre cette variation, il faudra faire la différence entre le stock initial et celui final de l’exercice en cours. Cependant, le résultat de cette opération peut être positif ou négatif.

Dans le premier cas, le stock initial est supérieur à celui final, d’où l’entreprise a moins de charges en matière de marchandises, matières premières et achats en général. Par contre lorsque la réserve initiale est inférieure à celle finale, les variations seront négatives. Les charges seront donc importantes parce que la réserve au cours de l’exercice restera suffisamment.

Les variations des stocks liées aux produits

La formule comptable pour calculer cette variation est stock final – stock initial. Dans le cas de la production, le résultat peut également être positif ou négatif.

Les variations deviennent positives lorsque les biens finaux sont supérieurs à ceux initiaux. Dans cette situation, la réserve en fin d’exercice devient considérable pour l’entreprise donc non consommée. Par contre, lorsque les différences de stock de produits finis deviennent négatives, alors l’entreprise aura réellement utilisé ces productions en cours.