Conseils

Toutes les étapes à suivre pour créer sa micro crèche

Une entreprise micro creche est un lieu d’accueil des enfants, que vous et moi pouvons créer sans difficulté. Vu la conjoncture actuelle, le mieux est de chercher une alternative qui peut vous donner cette liberté de financement. Quelles sont les étapes, les formalités législatives, les pièges, etc. Les experts nous en parlent.

Qu’est-ce qu’une micro crèche ?

Le projet de créer sa propre entreprise ne vient pas d’hier, vous en avez longtemps rêvé. Comme toute création de nouvelles entreprises, vous devrez établir un plan d’activité. En cette période de vacances, il est tout à fait possible que beaucoup de parents se trouvent dans le souci de trouver de la garderie ou un établissement de structure de crèche. La micro creche est un établissement qui peut accueillir 10 à 12 enfants par jour, âgé de 2 mois à 3 ans. L’exécution et la structure du projet dépendent des matériels que vous pouvez en procurer et de la technique d’exécution du projet. Les parents préfèrent ce mode de garde à leurs enfants. Les parents adorent mettre les enfants dans ces micro creche. La découverte de la petite collectivité en petit effectif est très intéressante. L’effectif du personnel dans les creches permet d’individualiser la surveillance de l’enfant, ce qui représente un grand avantage pour les parents. Au niveau du prix, passer l’experience au micro creche sera moins cher que de demander à une nounou de garder les enfants. Ou chez la voisine qui dérange tout de même la vie personnelle de ces gens-là.

La réglementation d’une micro crèche

Le décret qui régit la creation du projet micro creche est sorti depuis 2010, c’est un établissement de franchise. Pour avoir l’autorisation de l’ouverture d’une micro creche, il faut que le chef de l’établissement dispose d’un local enfance convenable pour accueillir les enfants de moins de 6 ans. Vous devez donc solliciter la visite d’un médecin de la PMI ou la protection maternelle infantile qui va donner son aval. Ce n’est qu’après que vous réaliserez le plan pour l’activité et la technique de business à adopter.

La creation du projet nécessite un local installé au moins sur une surface de 120m2. Dans le statut, l’établissement dispose d’une salle de vie de 3 à 4m2 par enfant, pour un total de 40 m2. Pour la mettre en marche, il faut deux salles de dortoirs, une cuisine, une salle de change, une buanderie, une salle de pause, un bureau, un hall et les toilettes. Vous pouvez louer ce local enfance, vous pouvez l’achetez si vous en avez le moyen, et bien évidement le construire, demandez une franchise pour le financement.

Le statut juridique stipule aussi une équipe avec experience afin d’harmoniser les services dans cette entreprise. Cette équipe devra répondre à l’auto encadrement. Une personne pour trois enfants, mais l’idéal est de recruter une aide lors de la distribution de repas. Le diplome du personnel des creches est basé au niveau d’éducateur ou d’une personne ayant suivi une étude en puériculture. Et de préférence la personne s’est déjà familiarisée avec les enfants depuis trois ans au moins. Le reste de l’équipe se compose des auxiliaires en puériculture ou des aides ayant le diplome CAP en tant qu’animateur d’enfant et peut-être une assistance sociale.

Côté juridique, la facture de l’entreprise se dressera selon les règlements de la PAJE ou prestations pour les jeunes enfants. Ce qui permet aux parents de toucher la CMG ou le choix du mode de garde. Dans cette mise en marche, la micro crèche pourra facturer l’intégralité de la prestation aux parents qui peuvent à leur tour se faire rembourser à la CAF.